Infos 5G du 15 février 2021

Au sommaire 

Distribution de tracts à Aix-Noulette ; un village normand résiste ; travail avec les mairies ; la 5G nuit gravement au climat ; divers documents

************       ***********

Distribution de tracts à Aix-Noulette

Cela a été fait par une équipe de 7 personnes le samedi 13 au matin. Il faisait froid mais le fait de marcher a permis d’assurer la distribution dans des conditions acceptables.

Ce tract est intitulé :

5G : un cadeau empoisonné

C’est un nouveau tract du collectif

5G_On nous ment 210214

Vous pouvez l’imprimer et le transmettre à qui vous voulez.

************       ***********

Un village normand résiste à l’antenne relais d’Elon Musk

La société SpaceX du milliardaire américain souhaitait installer à Saint-Senier-de-Beuvron (Manche) « une station terrestre » pour ses futurs satellites.

https://www.leparisien.fr/sciences/un-village-normand

voir le document du journal « le point »

SatellitesElonMuskStarlink2021-02-07

Commentaire reçu :

le programme Starlink lancé par SpaceX (satellites d’Elon Musk) oblige à construire au sol, des dômes motorisés pour capter le signal des satellites en orbite. Au final, il y en aura des milliers (de satellites).

Projet imposé, sans en informer complètement les Maires concernés. Ca continue de plus belle et E llon Musk s’en fout, il est à la tête d’une fortune sans nom !!!!  C’est l’autorité française de régulation des communications électroniques  qui autorises ces installations ; il doit y en voir une à Gravelines !!!

************       ***********

Travail avec les mairies

Nous engageons dans la Loire des actions en direction des municipalités

– nous n’avons pas de locomotive (pas de grande mairie qui se soit engagée dans une démarche d’opposition : toutes sont pro-techno).

– nous visons donc plutôt des communes rurales ou intermédiaires :

1° Une action en direction d’une commune de 4000 habitants : on l’a déjà conseillé pour des délibérations anti-Linky, il s’agit là d’organiser un débat préalable auprès de la population car l’équipe municipale se sent peu soutenue.

L’adjointe a donc contacté l’adjointe responsable du dossier à Poitiers (qui organise un jury citoyen), nous avons échangé en visioconférence. Celle-ci prévoit 8 à 10 séances de mars à juin, le rendu du travail du jury (ou de la « convention », le nom n’est pas stabilisé) se fera à un conseil municipal en décembre. Toute la procédure devrait être publique, notamment à travers une plateforme

 https://jeparticipe-grandpoitiers.fr/.

Elle dit travailler en lien avec les équipes municipales de Nantes et surtout de Rennes.

2° Action en direction de plusieurs communes de la plaine et des monts du Forez

– visioconférence sur la 5G auprès du public : le support change, mais c’est la poursuite de nos réunions d’info sur la 5G (déjà 6 conduites précédemment en physique, vidéo + débat).

– une deuxième visio est organisée en direction des élu.e.s de la zone. C’est notre première.  Si, de votre côté, vous avez mené ce type d’info et avez produit des supports vous est-il possible de nous les communiquer ?

3° Du côté des sources : l’une des villes les plus avancées dans cette logique de participation citoyenne est Rennes :

https://metropole.rennes.fr/une-mission-detude-mene-la-r

avec plusieurs documents expliquant leur démarche, dont vidéo.

https://metropole.rennes.fr/les-ondes-electromagnetiques

page spécifique d’information, avec une charte pour les antennes-relais, et le stockage de toutes les dclarations DIM pour les antennes-relais de la métropole.

4° … Strasbourg : 4 IMPACTS ÉCONOMIQUES, ENVIRONNEMENTAUX, SANITAIRES ET SOCIÉTAUX DE LA 5G

https://participer.strasbourg.eu/detail-participatio

là aussi beaucoup de documents, vidéos

Autre démarche : une ICE (Initiative Citoyenne Européenne) pour s’opposer à la 5G est en train d’être négociée au niveau européen (des organisations de 23 pays sur 27 y participent.

Qu’est-ce qu’une ICE (ou ECI, European Citizens’ Initiative) ?
C’est un droit d’interpellation directe de la Commission européenne afin de proposer une modification législative (directive ou réglement). Pour qu’elle soit prise en considération par la Commission, l’Initiative doit récolter les signatures d’au moins un million de citoyens habitant au moins 7 pays de l’UE.

Nous avons monté un embryon de collectif français pour participer à cette négociation (plusieurs membres de collectifs ont été contactés mais n’ont pas souhaité s’y engager). Dans cette phase de négociation il était difficile d’ouvrir un débat large (il faut déjà prendre en compte les sensibilités très différentes entre pays !).

Mais la phase suivante, pour informer et recueillir les signatures, demandera une mobilisation bien plus large et – nous le souhaitons – pourrait être l’occasion de manifestations, actions diverses qui seraient le moteur d’une dynamique populaire pour s’opposer à la 5G.

On peut d’ores et déjà en débattre !

Pour le collectif Stop Linky 5G Loire

************       ***********

Un document très intéressant

https://ccaves.org/blog/antennes-relais-4g-5g

écrit par le collectif Vallon

Notamment ceci :

5G aperçu de la question

************       ***********

Un documentaire qui mérite l’attention

Appel à suspendre la 5G

************       ***********

Les risques sanitaires majeurs liés au fallacieux paradigme thermique

https://www.stopponsla5g.ca/post/les-risques-sanitair

************       ***********

LA 5G nuit gravement au climat

Rapport du Haut Conseil pour le Climat

Confirmant les inquiétudes des associations qui n’ont eu de cesse de réclamer une évaluation environnementale et sanitaire avant tout déploiement de la 5G, le Haut Conseil pour le Climat vient de rendre public un rapport mettant en évidence l’impact significatif de la 5ème génération de téléphonie mobile sur nos émissions de gaz à effet de serre.

A l’heure où le chef de l’Etat souhaite un référendum pour inscrire la lutte contre le dérèglement climatique dans la Constitution, et tandis que le Conseil d’Etat a donné trois mois au gouvernement pour justifier de son action en faveur du climat, il serait inconcevable que le gouvernement ne revienne pas sur sa décision d’attribuer les fréquences 5G. Il en va de la crédibilité de la parole du chef de l’Etat.

priartem.fr

Commentaire : il y a de fortes chances que le pouvoir en place  ne tienne pas compte de ce rapport ; et qu’il laisse faire les implantations d’antennes 5G